Conservation et valorisation d’arbres pluri-centenaires dans la forêt de Praroussin à Ristolas

En 2016, un contrat Natura 2000 « îlot de sénescence » a été signé par la commune dans le cadre de la Zone de Protection Spéciale pour les oiseaux (ZPS), gérée par le Parc naturel régional du Queyras.

L’objectif est d’exclure de coupes forestières éventuelles pendant au moins 30 ans 154 arbres présents sur la parcelle forestière 41 au lieu-dit « Bois de Praroussin ». Ces arbres ont été sélectionnés en fonction de leur diamètre et de critères de sénescence référencés.
L’objectif final est donc de maintenir voire augmenter la biodiversité forestière liée à la phase catabolique de la forêt. Les petites chouettes de montagne, reliques boréo-alpines (Chevêchette d’Europe et Chouette de Tengmalm) sont particulièrement visées pour la ZPS de la vallée du Haut-Guil car elles constituent des enjeux importants.

En dédommagement, le dispositif Contrat forestier Natura 2000 compense la perte de revenus.
La recette pour cette opération pour la commune s’élève à 25 191 euros. Elle inclut également la conception et la pose de deux panneaux explicatifs.
Par cette contractualisation, la commune s’engage à marquer les arbres en question via un signe distinctif (triangle blanc pointé vers le bas). Ce marquage devra perdurer pendant la durée totale du contrat, soit 30 ans.
Ce premier contrat Natura 2000 forestier pour le Queyras a été possible grâce à la volonté du Président de l’Association Foncière Pastorale qui a accepté le déclassement de cette partie des zones agricoles.