Énergies renouvelables, l’exemple d’Energuil

Énergies renouvelables, l’exemple d’Energuil : Un projet citoyen pour de l'énergie renouvelable sur le territoire du Parc Naturel Régional du Queyras

Ener'Guil est une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) issue d'une expérimentation du Parc Naturel Régional du Queyras qui a pour but de développer les énergies renouvelables sur le territoire du Queyras et du Guillestrois, en associant les citoyens, collectivités et entreprises locales.

Ener'Guil, c'est d'abord une PRODUCTION d’énergie renouvelable locale, mais aussi de la SENSIBILISATION à la maîtrise des consommations d’énergie, le tout avec une large IMPLICATION des citoyens du territoire. En 2013, le Parc Naturel Régional du Queyras élabore un Plan Climat Energie Territorial, qui vise l'autonomie énergétique du Queyras en 2050.

En 2014, des citoyens créent une association de préfiguration dans le but de produire collectivement de l'électricité avec des panneaux photovoltaïque. Pendant l'année 2015, la centrale villageoise du Queyras prend forme : réunions publiques, souscription citoyenne, groupes de travail avec les habitants du Queyras, recherches de partenaires et financements, validation technique des toitures à équiper, ...

La société coopérative d'intérêt collectif (S.C.I.C.) Ener'Guil nait officiellement en juin 2015. Les panneaux photovoltaïques sont posés sur 10 toitures en fin d'année 2015, et la production d'électricité débute réellement en janvier 2016.

Ener'Guil est à la fois une réussite technique car Ener'Guil est la centrale villageoise qui produit le plus d'électricité parmi les 19 installations du réseau des centrales villageoises, économique puisque la production est supérieure aux prévisions, mais surtout un succès citoyen avec plus de 200 sociétaires, dont 13 collectivités publiques.

Aucune raison de s'arrêter en si bon chemin : une seconde tranche de 10 à15 toitures photovoltaïques sur le même principe est prévue en 2017 sur le territoire du Queyras et du Guillestrois! Ener’Guil a donc lancé une nouvelle souscription pour cette seconde tranche, de manière à développer les énergies renouvelables, et s'approprier localement encore plus les enjeux énergétiques sur le territoire.