Cette forêt est emblématique du haut Queyras. Elle atteint l’altitude record de 2 500 m, là où la végétation n’a guère plus de trois mois pour se développer.

Le Pin Cembro étroitement associé au mélèze, ce pin -appelé également arole- est l’un des emblèmes floristiques du Queyras. Son bois léger est utilisé pour l’ébénisterie locale.
Le Mélèze d’Europe est le seul conifère à perdre ses aiguilles à l’automne.
Autrefois plus répandu en montagne, le Tétras Lyre a souffert des effets conjugués de la pression de la chasse et du développement des stations de ski : pistes et remonte-pentes ont parcellisé et perturbé le milieu des grands espaces forestiers qu’ affectionne ce gallinacé.