La mise en œuvre des Mesures Agro-Environnementales (MAE)

La principale mesure associée au sites Natura 2000 dont le parc naturel régional du Queyras est gestionnaire est la mise en œuvre de Mesures Agro-Environnementales (MAE).
Il s’agit, de façon générale, de compenser des pertes financières liées à la prise en compte de la biodiversité par les éleveurs et agriculteurs.
Toutes les parcelles agricoles situées en site Natura 2000 sont éligibles mais le parc naturel régional du Queyras a obtenu que cette éligibilité s’étende à l’ensemble du territoire PNR pour une meilleure cohérence territoriale.

En ce qui concerne les prairies de fauches sont rémunérés :

  • Le report de fauche à une date précise (afin de favoriser le bouclage des cycles naturels des hôtes de ces habitats) : 10 juillet ou 1er août
  • Utilisation de la motofaucheuse (plutôt que la fauche au tracteur)

Pour le cas du Marais du Bourget à Cervières : une fauche tous les ans ou une fauche 2ans sur 5 pour entretenir les secteurs moyennement humides afin de favoriser la diversité floristique et limiter l’embroussaillement

Pour les alpages et parcours d’intersaison : la mise en place d’un plan de gestion pastorale concerté permet de tenir compte du mieux possible de la biodiversité locale et des contraintes internes et externes à l’alpage ou au parcours.
Ainsi, les zones connues de nidification de galliformes (Perdrix bartavelle, Tétras-Lyre ou Lagopède alpin), les zones humides ou les stations de plantes protégées importantes sont mises en défens ou le pâturage y est reporté. Les zones de nard raide ou de fétuque paniculée (Queyrel) font l’objet de traitement particulier selon l’ampleur de leur distribution sur l’alpage : pâturage précoce ou filet de pâturage.