Eduquer à l’environnement et au territoire !

L’éducation à l’environnement est l’une des cinq missions principales de chacun des parcs naturels régionaux de France.

C’est depuis 1985 que le Parc naturel régional du Queyras œuvre en la matière. Cette année-là, il recrutait en effet son premier « animateur scientifique », qui allait très rapidement structurer un travail déjà remarquable avec les écoles du territoire, qui constituent dès lors le « cœur historique » de cette mission.

Mission qui n’allait pas tarder, au fil des années à se développer, notamment en matière d’interprétation des patrimoines, avec la création de sentiers écologiques (Astragales, Pré Michel), et de différents espaces muséographiques (Moulin d’Arvieux, Espace géologique, Musée du Soum, Arche des Cimes), qui constituent autant de moyens originaux pour que chacun, touriste ou habitant, jeune ou adulte, puisse approcher puis explorer à sa guise la formidable richesse patrimoniale -prise ici au sens le plus large de ce terme, c’est-à-dire naturelle et culturelle-, qui confère au Queyras un statut si particulier dans le paysage pourtant si riche des espaces protégés alpins.

En 2005, la mission est relancée, avec la création d’un poste de chargé de mission « Education à l’environnement et au territoire ». Dès lors, la politique qui est structurée s’articule autour des points suivants :

  • Développement d’actions pour les jeunes du territoire, tant dans le cadre scolaire que dans celui des loisirs,
  • Développement d’actions pour le grand public, habitants et visiteurs du territoire,
  • Développement d’action de formation pour les professionnels de l’éducation à l’environnement et de la montagne.

Cette politique est construite avec de nombreux partenaires institutionnels (Education nationale…) et associatifs (ACSSQ…).
Elle s’inscrit et nourrit également les dynamiques fédératrices portées par différents réseaux tant à l’échelle départementale (Ree05), que régionale (interparcs PACA), ou encore alpine (Educ’Alpes).

La mission d’éducation à l’environnement et au territoire du parc naturel régional du Queyras œuvre donc en tout premier lieu pour que chacun puisse renouer un lien singulier et intime avec ce territoire de caractère, et par là même s’interroger, se cultiver, se construire, et ainsi avoir l’esprit et le corps en mouvement, dans le Queyras, et bien au-delà des crêtes et des frontières de toutes natures.