Avec les premiers téléskis, mis en place dans les années 1930 à Abriès, Saint-Véran et Aiguilles, le tourisme hivernal se développe.

Les premiers alpinistes sont suivis par les premiers ethnologues qui veulent découvrir un pays qui a conservé ses paysages et un art de vivre traditionnel. Depuis 1977, un parc naturel régional continue de développer l’idée d’un pays préservé autour de ses stations-villages. La meilleure traduction de la vitalité du pays tient dans le redressement démographique mais aussi dans le maintien ou le développement d’activités locales.

L’artisanat du bois a pris le relais et participe largement à l’activité économique du pays.