Par la Charte signée en 1343 avec Humbert II, l’Escarton du Queyras, Constitué de sept communes (Arvieux, Abriès, Aiguilles, Château-Ville-Vieille, Molines, Ristolas et Saint-Véran), s’affranchit des redevances foncières et de l’essentiel des impôts, et obtient des franchises municipales importantes. Les communautés, qui peuvent se réunir sans autorisation pour leurs affaires communes et élire leurs officiers et leurs consuls, bénéficient alors d’une grande liberté. Cette autonomie de gestion, elles la partagent avec les communautés des quatre autres escartons. Ensemble, elles forment le Grand Escarton du Briançonnais. Celui-ci est cependant fractionné en 1713 avec la cession des escartons piémontais au duché de Savoie.

“L’armoire aux 8 serrures” est LE symbole du fonctionnement de l’escarton ainsi que de la solidarité voulue et organisée par les institutions locales. Cette armoire contenait les archives de la vallée, et se trouve toujours à Ville-Vieille, siège de l’escarton. Réalisée en 1773, ce meuble est en fait fermé par 8 serrures; les 7 communes possédaient chacune une clef, tandis que le secrétaire de la vallée avait la sienne. L’armoire n’était ouverte qu’en présence de l’ensemble des représentants.