Tant dans sa conception architecturale que dans son organisation intérieure, l’habitat de cette vallée est sans aucun doute le plus original du Queyras, remarquable notamment par la prépondérance d’un matériau de construction : le bois.

Ces maisons sont composées de trois corps principaux contigus et distincts : le “caset” -qui regroupe, sur plusieurs niveaux, la cuisine, les chambres, des réserves et un grenier-, en parallèle l’étable-logis, où se côtoyaient autrefois hommes et animaux, et enfin la fuste, située dans la partie supérieure du bâtiment. Cette dernière, formée de troncs de mélèzes et ouverte sur la façade ensoleillée par des galeries et des balcons superposés, abrite la grange.